Portugal – Japon match fifa 16

Le Portugal bute sur le Japon

Malgré une nette domination dans le jeu, le Portugal n’a pas réussi de venir à bout du Japon (1-1). Les Lusitaniens ont perdu deux points qu’ls pourraient amèrement regretter par la suite.

Qualifié in extremis pour la Coupe du Monde FIFA, le Portugal a proposé un visage plus rassurant à l’occasion de son premier match dans la phase finale. Mais, cela n’a pas été suffisant pour la récolte des trois points. Contre le Japon, champion d’Asie et demi-finaliste de la précédente édition du Mondial, Cristiano Ronaldo et ses partenaires n’ont converti qu’une seule des nombreuses opportunités qu’ils se sont créées. En début de seconde mi-temps, Luiz Nani a rétorqué à une réalisation d’Endo, inscrite quelques minutes auparavant. Avec ce résultat (1-1), qui est le même de l’autre match de poule qui a opposé l’Angleterre à l’Algérie, la Selecçao aura fort à faire pour s’inviter en huitièmes de finale de la compétition.

Cristiano Ronaldo n’était pas inspiré

Les protégés de Paulo Bento ont pris un point, mais ils auraient pu en prendre trois facilement s’ils avaient fait preuve de plus de lucidité dans la finition de ce FIFA 16. A lui seul, Cristiano Ronaldo, pas très inspiré pour une fois, a loupé trois tentatives nettes. La première, sur coup franc, a échoué sur la barre, la seconde s’est envolée au dessus du cadre et la dernière a été brillamment repoussée par Kawashima, le dernier rempart nippon. Des vendanges que Hugo Almeida, auteur de 8 buts en qualifications, aurait pu faire oublier s’il avait été tenté un geste plus facile qu’un retourné acrobatique à quelques minutes de la fin. Heureusement pour les Lusitaniens, Nani, lui, ne s’est pas manqué à la 56e minute lorsqu’il a fallu égaliser. Sur une passe de Raul Meireles, il plaça un tir croisé qui finit au fond des filets adverses.

Le Japon a beaucoup subi en fin de match, mais c’était peut-être calculé de la part des Asiatiques. Avec une tactique résolument défensive, voulu par eux dans ce mode FIFA 16, , ces derniers n’avaient pas vraiment les armes pour aspirer à mieux que nul. Leur but, qui fut l’oeuvre de Honda peu après la reprise, ne fut d’ailleurs que la conséquence d’une grossière erreur défensive commise par Ricardo Carvalho. Le défenseur de Porto a perdu le ballon dans sa propre surface et ça lui fut fatal. En somme, la copie des Japonais est moyenne et, en ces circonstances, ils peuvent s”estimer heureux de s’en être sortis avec un score de parité.

Lors de leur prochain match de cette coupe du monde Fifa ultimate Team, ils auront assurément à faire mieux s’ils veulent prétendre à une place au second tour. Le même constat s’impose pour le Portugal, qui ne pourra plus se permettre autant de manquements dans le geste final. Face à un adversaire tel que l’Angleterre, ça sera impardonnable.